Nous utilisons des cookies pour mesurer la fréquentation du site ainsi que vous proposer des vidéos. Pour en savoir plus consultez notre Politique de confidentialité
Accéder au contenu principal
Assemblee Nationale
  • Hackers publics

Le programme Hackers Publics reprend du service

25.05.2022

  • Partagez l'article

À l’heure des élections législatives et du changement de gouvernement, il est plus que jamais essentiel d’accompagner et soutenir les acteurs de l’innovation social et environnemental dans leurs projets à impact ! Ayant pour vocation d’inspirer les politiques publiques, le programme Hackers Publics se présente comme un outil de taille, au service de la coopération.

Notre ambition pour cette année 2022

Notre ambition au French Impact est de faire coopérer les fonctionnaires à tout niveau de l’administration (local, régional ou national) et les porteurs de projet à impact sur des sujets d’utilité sociale et d’intérêt général. Avec Hackers Publics, nous souhaitons faciliter le dialogue entre deux mondes dont la culture diverge mais où les enjeux convergent.

 

Ce programme a été conçu pour construire des alliances nouvelles entre acteurs publics et innovateurs sociaux et environnementaux, une passerelle de l’innovation sociale à l’innovation publique.

 

Ainsi, grâce à Hackers Publics les projets à impact peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé, idéal pour les soutenir dans le développement de leur projet.

Inscrivez vous au programme Hackers Publics et bénéficiez :

✔️ de mises en relations avec des interlocuteurs publics clés

✔️ d’un appui stratégique pour le développement de votre entreprise ou de votre association et d’un accompagnement au montage de votre projet

✔️ d’un appui à la levée de freins réglementaires et/ou administratifs en se voyant indiquer les leviers activables

✔️de conseils dans la façon d’aborder l’administration et de décrypter son fonctionnement

Des exemples concrets de nos actions sur le terrain !

En vous inscrivant au programme Hackers Publics, vous pourrez notamment bénéficier de l’accompagnement ponctuel d’un fonctionnaire ou sur du plus long terme. C’est le cas par exemple d’Envie Autonomie qui était confrontée à un frein réglementaire, la sécurité sociale ne remboursant pas le matériel médical reconditionné.

 

Grâce à un travail de longue haleine avec la Direction générale de la cohésion sociale, la sécurité sociale prendra en charge à l’avenir certains dispositifs médicaux, notamment les fauteuils roulants.

Le programme vous intéresse ?

  • Partagez l'article