Nous utilisons des cookies pour mesurer la fréquentation du site ainsi que vous proposer des vidéos. Pour en savoir plus consultez notre Politique de confidentialité
Accéder au contenu principal
Image le French Impact
  • Evénements

French Impact au Salon International de l’Agriculture

01.03.2022

  • Partagez l'article

L’équipe se mobilise au Salon de l’Agriculture 2022 !


 

🌾 Le secteur global de l’alimentation et de l’agriculture représente le quart de l’empreinte carbone des ménages français. C’est un secteur dynamique en constante évolution, à la croisée des enjeux sociaux et environnementaux.
Ces nouveaux enjeux interrogent notre modèle agricole et notre autonomie. Il convient en effet désormais de se tourner vers un système alimentaire durable et résilient, basé principalement sur l’agriculture biologique. Ce dernier se présente comme la condition nécessaire à l’amélioration de la qualité de notre alimentation, mais également comme un pas important vers la préservation de la biodiversité et la protection de nos sols.

 

📌  Dans ce cadre, French Impact a eu le plaisir d’être convié sur le stand de son partenaire, l’Agence Bio, le jeudi 3 mars lors du Salon International de l’Agriculture 2022. À cette occasion, porteurs de projets et financeurs à impact ont mis en lumière les défis de notre siècle et présenté leurs solutions.

French Impact et ses projets s’engagent !

Image le French Impact
Les services de partage de vidéo permettent d’enrichir le site de contenus multimédia tout en conservant une vitesse de chargement optimale, et contribuent à son référencement.
 

Si désormais le bio est l’un des nerfs de la guerre agroalimentaire, les acteurs du secteur de l’alimentation restent confrontés à des réalités économiques. Le recours aux investissements privés, la création d’emplois locaux, ou encore l’accès à des tarifs à prix coûtant restent des enjeux de taille auxquels répondent certains de nos partenaires, tels qu’Aymeric Jung, Managing Partner de Quadia et Sophie Cucheval, Chief Operations chez Miimosa.
  • Sophie Cucheval
  • aymeric jung
  • Finalement, les agriculteurs sont en 1ère ligne à la fois en terme de problématique crée et de solutions. Ce sont les seuls à capter du carbone, générer de la biodiversité, produire de l'énergie renouvelable à la ferme. L'ambition de Miimosa est d'accompagner et d'accélérer leur accès aux financements.

    Sophie Cucheval

    Sophie Cucheval

    Miimosa

  • Investir dans des projets d'alimentation durable en étant plus local, plus collaboratif, plus fonctionnel.

    aymeric jung

    Aymeric Jung

    Quadia Impact Finance

Si rien ne doit se perdre, rien ne doit se créer et tout doit se transformer, la lutte contre le gaspillage alimentaire par le recours à une gastronomie responsable, l’utilisation de circuits courts, le vrac et les nouvelles manières de produire sont désormais au cœur de nos préoccupations.

Dans ce cadre, Sabrina Michée, Fondatrice de Ramen tes Drêches, Amélie Seguret, Directrice de développement chez Le Drive tout nu ou encore Thiblault Lanery, Co-fondateur de La Tribu.
  • thibault Lanery
  • Bruno-Ademar
  • joey Enée
  • Notre raison d'être dès le début a été de créer une entreprise engagée dans l'ESS avec vocation que l'alimentaire, produit de notre quotidien, comme le café du matin serve une cause, un modèle économique vertueux et qui participe à engager des territoires vers une transition.

    thibault Lanery

    Thibault Lanery

    La Tribu

  • Le lien vers le bio est avec le vivant, on produit de l'énergie et on produit aussi des externalités positives dans le territoire.

    Bruno-Ademar

    Bruno Adhémar

    SUBLIME Energie

  • Promouvoir une méthode coopérative durable au sein de la filière et de contribuer au faire ensemble.

    joey Enée

    Joey Enée

    SCIC Nourrir l'Avenir

Si le secteur de l’alimentation durable rime naturellement avec le “bien nourrir”, il doit également rimer avec bien-être et bien vivre ensemble. En effet, nous réaffirmons l’importance de créer du lien social entre producteurs et consommateurs, de renforcer la consommation locale et de faciliter l’accessibilité à toutes et à tous.

Joey Enée, Directeur Général de SCIC Nourrir l’Avenir et Nabil El Dirani, Directeur Général les Relais Solidaires illustrent bien ces propos.
Enfin, si nous croyons en l’importance d’une transformation des méthodes de production, nous rappelons que les producteurs doivent être accompagnés. À ce propos, les acteurs de l’alimentation durable sont forts de propositions innovantes afin de faciliter notamment la relocalisation de l’agriculture, l’optimisation des ressources ainsi que l’ouverture de nouvelles perspectives aux agriculteurs.

Ainsi, Bruno Adhémar, Co-fondateur chez Sublime Energie et Greg Bulckaert de la Ceinture Verte en sont de beaux exemples.

Accélérons ensemble l’innovation sociale et environnementale !

  • Partagez l'article