Nous utilisons des cookies pour mesurer la fréquentation du site ainsi que vous proposer des vidéos. Pour en savoir plus consultez notre Politique de confidentialité

Accéder au contenu principal
Image le French Impact
  • Inspiration

« Plus d’ESSisation, moins d’Uberisation : relevons le défi ! »

17.11.2020

  • Partagez l'article

A l’initiative du Groupe AÉSIO, French Impact a co-signé le manifeste pour l’ESSisation de l’économie. Un grand merci à Patrick BROTHIER, Président du Groupe AÉSIO, Jean-Baptiste MOUGEL, Directeur de la Communication Institutionnelle, sociétale et de l’ESS du Groupe AÉSIO et Pascal MICHARD, Président du Groupe MACIF. Découvrez ce manifeste :

Plus d’ESSisation, mois d’Uberisation : relevons le défi !

L’Économie sociale et solidaire vient de loin : des premières associations ouvrières créées il y a deux siècles, aux coopératives de consommateurs en passant par les sociétés de secours mutuel qui ont émergé ces 50 dernières années.

 

L’ESS se réinvente aujourd’hui dans de nouvelles formes entrepreneuriales en étant une pionnière active des transitions : transition écologique avec l’agriculture biologique, transition sociale avec le commerce équitable et l’insertion par l’activité économique, transition économique avec les Sociétés Coopératives d’intérêt Collectif et les Coopératives d’Activités et d’Emploi, transition technologique avec les logiciels libres et les plateformes alternatives …

 

Pourtant ! L’Histoire retiendra principalement de ces dix dernières années la déstabilisation de pans entiers de notre société par l’économie de plateforme : précarisation de l’emploi, notamment chez les jeunes générations, difficulté d’accès au logement dans les métropoles ou encore dévitalisation des commerces de proximité face aux géants du e-commerce.

 

Dans ce monde en forte turbulence, nous avons besoin de repères humanistes robustes, besoin de dépasser « l’Uberisation » pour entrer dans l’ère de « l’ESSisation ».

 

L’ESSisation c’est développer et diffuser de nouvelles façons d’entreprendre reposant sur la logique de solidarité et d’utilité sociale dans l’ensemble des champs de l’économie.

 

Là où il y en a plus que jamais besoin : quand des entreprises sociales et solidaires investissent des secteurs essentiels pour y proposer à grande échelle des alternatives durables, comme Enercoop sur l’énergie, il y a ESSisation.

 

Là où on ne l’attend pas : quand la fondation DNDi déploie un modèle alternatif et collaboratif de R&D pharmaceutique pour lutter contre des maladies« non rentables», il y a ESSisation.

 

Là où elle rassemble les énergies de l’ESS : quand la coopérative Label Emmaüs et ses structures de l’ESS s’unissent pour favoriser l’insertion professionnelle et présenter un contre-modèle fort aux géants du e-commerce, il y a ESSisation.

 

L’ESSisation est ouverte au champ des possibles.

 

Nous sommes déjà des centaines de milliers de salariés et entrepreneurs de l’ESS.

 

Nous sommes déjà des millions de consommateurs et de bénévoles de l’ESS.

 

Nous sommes déjà des dizaines de millions, notamment parmi les jeunes générations, à vouloir un monde différent, plus juste et plus soutenable.

 

Le temps est venu d’un nouvel esprit de conquête pour une ESS sans complexe et sans rivages, agile et disruptive, capable de co-construire des solutions durables avec l’ensemble des secteurs économiques, et porteuse de progrès pour chacun.

S’il y a« un monde d’après», il doit être marqué par l’ESSisation !

Les co-signataires de la tribune

 

Patrick BROTHIER, Président du Groupe AÉSIO / Pascal MICHARD, Président du Groupe MACIF

Amandine ALBIZZATI, Présidente Directrice Générale d’Enercoop / Jean-Louis BANCEL, Président du Crédit coopératif / Frédéric BARDEAU, Président et Cofondateur de Simplon.co / Stéphane BOSSUET, Président Directeur Général de Coopérer pour entreprendre / Alexandra DEBAISIEUX, Directrice Générale déléguée de RailCoop / Luc DE GARDELLE, Président de la Fédération des entreprises d’insertion / Elise DEPECKER, Directrice d’Atis / Cyprien FONVIELLE, Directeur Général d’ACTA VISTA et de BAO Formation / Lena GEITNER, Directrice de Ronalpia / TarikGHEZALI, Fondateur de La Fabrique du nous/ Stéphanie GOUJON, Directrice Générale de French Impact / Mathieu GROSSET, Directeur Général du Groupe coopératif Demain/ Nicolas HAZARD, Fondateur et Président d’INCO / Cécile LECLAIR, Directrice Générale de l’AVISE / Wilfried MEVNET, Avocat Associé chez Alcya conseil / Benoît MIRIBEL, Président du Centre français des Fonds et Fondations / Dr. Bemard PECOUL, Directeur Exécutif de Drugs for Neglected Diseases initiative / Nils PEDERSEN, Président de La Fonda / Rudy PIGNOT­MALAPERT, Cofondateur de La Compagnie Générale des Autres / Rémi ROUX, Cofondateur et gérant d’Ethiquable / Jérôme SADDIER, Président d’ESS France / Eva SADOUN, Co-présidente d’impact France / Maud SARDA, Cofondatrice et Directrice de Label Emmaüs / Thierry SIBIEUDE, Professeur titulaire de la Chaire Innovation et Entrepreneuriat Social de l’ESSEC / Bastien SIBILLE, Président de Mobicoop / Hugues SI BILLE, Président du Labo de l’ESS / Hugues VIDOR, Président de l’UDES.

  • Partagez l'article